Les fruitiers rares
 
Articles généraux      Espèces      Groupes      Pépinières      Non-French items

 


Accueil > Espèces > Figuier > Observations de Drosophila suzukii sur Figuier

 

Article publié en 2015
Enrichi de 2016 à 2019

Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET,
sauf indications
Tous droits réservés

 

 

Observations de Drosophila suzukii
sur Figuier

 

L'oeuf et la ponte (oviposition)

 

 

 

Selon le plan suivant : l'oeuf, la ponte (oviposition). 

 

L'OEUF

 

L'oeuf de Drosophila suzukii est allongé, blanc laiteux et est pourvu de deux filaments (tubes) respiratoires blancs. Ils sont souvent fusionnés entre eux et prennent l’apparence d’un fil blanc unique.

Drosophila suzukii :  oeuf abandonné en surface d'une figue à surmaturité

Drosophila suzukii :  oeuf abandonné en surface d'une figue à surmaturité
(à gauche de la tache sombre, noter l'oeuf allongé, avec ses filaments respiratoires)

 

Drosophila suzukii Matsumura :  oeuf abandonné en surface d'une figue à surmaturité

Drosophila suzukii Matsumura : oeuf abandonné en surface d'une figue en surmaturité
(à gauche de la tache plus sombre ; dans la tache, il s'agit de latex)

L'oeuf mesure environ 0,6 mm de long pour 0,18 mm de large.

Déposés sous l'épiderme de la figue, les oeufs sont impossibles à observer, mais leur présence est signalée par leurs filaments respiratoires blancs qui débordent tout ou partie par le trou de ponte à la surface de la figue.

Drosophila suzukii Matsumura : filaments respiratoires des oeufs dépassant des trous de ponte sur figue

Drosophila suzukii Matsumura : filaments respiratoires des oeufs dépassant des trous de ponte sur figue
(la figue est à surmaturité)

Ces filaments ne sont pas visibles à l'oeil nu. A l'observation avec une loupe, un oeil exercé peut simplement en suspecter la présence lorsqu'ils sont nombreux et donnent une impression de nuages de points blancs dans certaines zones de la surface de la figue. Il est nécessaire de confirmer l'attaque par des photographies en gros plan avec agrandissement logiciel.

On peut toutefois observer des oeufs lorsqu'ils ont été libérés accidentellement à la surface de la figue, sans trou de ponte, ou lorsqu'ils ont été pondus dans le conduit ostiolaire dilaté d'une figue à surmaturité.

Drosophila suzukii Matsumura : présence de deux oeufs dans le conduit ostiolaire d'une figue à surmaturité

Drosophila suzukii Matsumura : présence de deux oeufs dans le conduit ostiolaire d'une figue à surmaturité
(noter les deux oeufs, à gauche des femelles ; on voit les filaments respiratoires de l'oeuf du bas)

 

LA PONTE (OVIPOSITION)

 

Selon les informations fournies dans les dossiers constitués par différents organismes agronomiques : la femelle pond de 1 à 3 oeufs par oviposition ; elle pond de 7 à 16 oeufs par jour, soit en moyenne 380 oeufs au cours de sa vie (20 à 30 jours).

La ponte (oviposition) s'effectue à travers l'épiderme de la figue.

 

POSITION CARACTERISTIQUE DE LA PONTE

La femelle recourbe l'abdomen vers l'avant et écarte les pattes. Cette position est caractéristique de la ponte.

Drosophila suzukii Matsumura : silhouette caractéristique d'une femelle en train de pondre (en haut)

Drosophila suzukii Matsumura : silhouette caractéristique d'une femelle en train de pondre (en haut)
(figue en surmaturité de la variété unifère 'Col de Dame Noire')

 

Drosophila suzukii Matsumura : femelle en train de pondre sur figue en surmaturité

Drosophila suzukii Matsumura : femelle en train de pondre sur figue en surmaturité
(variété unifère 'Col de Dame Noire')

 

Drosophila suzukii Matsumura : adulte femelle se mettant en position de ponte sur une figue en surmaturité

Drosophila suzukii Matsumura : adulte femelle se mettant en position de ponte sur une figue en surmaturité
(noter les pattes arrières écartées et le début de courbure vers l'avant de l'abdomen)

 

Drosophila suzukii Matsumura : adulte femelle se mettant en position de ponte sur une figue en surmaturité  

Drosophila suzukii Matsumura : adulte femelle se mettant en position de ponte sur une figue en surmaturité
(noter la patte arrière écartée et le début de courbure vers l'avant de l'abdomen)

 

Drosophila suzukii : adulte femelle se mettant en position de ponte sur une figue en surmaturité

Drosophila suzukii Matsumura : adulte femelle se mettant en position de ponte sur une figue en surmaturité
(noter les pattes écartées et le début de courbure vers l'avant de l'abdomen)

 

Drosophila suzukii Matsumura : adulte femelle se mettant en position de ponte sur une figue en surmaturité

Drosophila suzukii Matsumura : adulte femelle se mettant en position de ponte sur une figue en surmaturité
(noter les pattes écartées et le début de courbure vers l'avant de l'abdomen)

 

Drosophila suzukii Matsumura : femelle en train de pondre sur figue en surmaturité

Drosophila suzukii Matsumura : femelle en train de pondre sur figue en surmaturité
(variété unifère 'Col de Dame Noire')

 

Drosophila suzukii Matsumura : quatre femelles sur une figue en surmaturité, dont deux en train de pondre

Drosophila suzukii Matsumura : quatre femelles sur une figue en surmaturité, dont deux en train de pondre
(celle du haut et celle de gauche)

 

 Drosophila suzukii Matsumura : femelle en train de pondre sur figue en surmaturité

Drosophila suzukii Matsumura : femelle en train de pondre sur figue en surmaturité
(variété unifère 'Col de Dame Noire')

Juste avant de recourber l'abdomen fortement vers l'avant, la femelle le tend pour sortir l'ovipositeur, l'arrière incliné vers le bas. Cette position est caractéristique de la femelle prête à pondre.

 Drosophila suzukii Matsumura: femelle juste avant de pondre, sortant l'ovipositeur

Drosophila suzukii Matsumura : femelle juste avant de pondre, sortant l'ovipositeur

Puis elle fiche dans la figue l'extrémité supérieure dentée de l'ovipositeur, ramenée dans le plan vertical par la position de l'abdomen, pour trancher la peau. Elle enfonce ensuite l'ovipositeur dans la figue. L'ovipositeur n'est pas observable à l'oeil nu.

rosophila suzukii Matsumura : femelle en train de pondre, après avoir recourbé l'abdomen vers l'avant

Drosophila suzukii Matsumura : femelle en train de pondre, après avoir recourbé l'abdomen vers l'avant

 

IDENTIFICATION DES PONTES

Lorsque la femelle retire l'ovipositeur du fruit, elle laisse les filaments respiratoires des oeufs dépasser du trou de ponte, à la surface de la figue. 

Drosophila suzukii Matsumura : filaments respiratoires blancs émergeant de trous de ponte (sur figue en surmaturité)

Drosophila suzukii Matsumura : filaments respiratoires blancs émergeant de trous de ponte
(sur figue en surmaturité ; femelle en position de ponte)

 

Drosophila suzukii Matsumura : trous de ponte sur figue en surmaturité

Drosophila suzukii Matsumura : trous de ponte sur figue en surmaturité
 (les filaments respiratoires blancs des oeufs émergent des trous de ponte)

 

Drosophila suzukii Matsumura : filaments respiratoires des oeufs émergeant d'un trou de ponte sur figue

Drosophila suzukii Matsumura : filaments respiratoires des oeufs émergeant d'un trou de ponte sur figue
(figue en surmaturité ; noter que pour le trou de ponte du bas les filaments respiratoires sont absents)

Comme cela peut être observé sur la photographie précédente, certains trous de ponte sont dépouvus de filaments respiratoires. Je ne sais pas si, pour les trous concernés, l'oviposition a réussi.

Il peut arriver qu'une partie de l'oeuf ressorte à la surface, au-dessous des filaments respiratoires.

Drosophila suzukii Matsumura : deux oeufs dépassant en surface d'une figue en surmaturité

Drosophila suzukii Matsumura : deux oeufs dépassant en surface d'une figue en surmaturité
(à gauche de l'adulte femelle et en bas à gauche de l'ostiole ; noter les deux mâles à droite)

 

Drosophila suzukii Matsumura : oeuf dépassant en surface d'une figue en surmaturité

Drosophila suzukii Matsumura : oeuf blanc avec ses filaments dépassant en surface d'une figue en surmaturité
(oeuf à gauche ; à droite, la perle rougeâtre est du latex)

 

Drosophila suzukii Matsumura : oeuf dépassant en surface d'une figue en surmaturité

Drosophila suzukii Matsumura : oeuf dépassant en surface d'une figue en surmaturité (en haut, à gauche)
(les perles blanches de latex, à droite, résultent de piqûres de Ceratitis capitata Wiedemann)

 

Drosophila suzukii Matsumura : oeuf dépassant en surface d'une figue en surmaturité (en bas)

Drosophila suzukii Matsumura : oeuf dépassant en surface d'une figue en surmaturité (en bas)
(en haut, filaments respiratoires des oeufs dépassant d'un trou de ponte)

 

Drosophila suzukii Matsumura : oeuf dépassant en surface d'une figue en surmaturité (en bas, à gauche)

Drosophila suzukii Matsumura : oeuf dépassant en surface d'une figue en surmaturité (en bas, à gauche)

 

Drosophila suzukii Matsumura : oeuf dépassant en surface d'une figue

Drosophila suzukii Matsumura : oeuf dépassant en surface d'une figue, avec ses filaments
(figue en surmaturité)

 

 

Retour sommaire Début page   Retour sommaire Sommaire   Chapitre suivant La larve