Les fruitiers rares
 
Articles généraux      Espèces      Groupes      Pépinières      Non-French items

 


Accueil > Espèces > Passiflores > Passiflora 'Fata Confetto' : observations de culture

 

Article publié en 2020
Auteur : Monique DROUET
Photographies : Monique DROUET
Tous droits réservés

 

 

Passiflora 'Fata Confetto'

 

Observations de culture

 

 

 

Passiflora 'Fata Confetto' est une de mes passiflores préférées parmi la petite collection que je cultive en pleine terre dans mon jardin (région de Toulon).

Cette passiflore est un hybride (P. ‘Guglielmo Betto’ x P. cincinnata 'Dark Pollen') obtenu en 2006 par Maurizio VECCHIA, collectionneur/hybrideur qui détient la collection nationale italienne de passiflores.

J'ai été tout d'abord amusée et séduite par son nom : en italien, "Fata" signifie "Fée" et Confetto" signifie "Dragée".

Le nom de cette passiflore fait référence à la Fée Dragée, personnage du ballet Casse-Noisette de Piotr Ilitch TCHAIKOVSKI qui apparaît dans l'acte II.

La Fée Dragée (Miyako Yoshyda) et son prince (Steven McRae) au Ballet Royal - 2 décembre 2009

La Fée Dragée (Miyako Yoshyda) et son prince (Steven McRae) au Ballet Royal - 2 décembre 2009
 
Crédit : Scillystuff - Licence CC BY 2.0

Au-delà du nom de cette passiflore, j'ai été impressionnée par l'éloge (selon ses propres termes) que fait de celle-ci Maurizio VECCHIA, qui la présente comme une passiflore fruitière très résistante au froid.

J'ai donc introduit dans mon jardin un plant de Passiflora 'Fata Confetto' au printemps 2017, en provenance de la pépinière allemande Blumen & Passiflora, spécialisée dans les passiflores.

Après quatre années de culture (2017 à 2020), je suis très satisfaite de cette passiflore et je livre ci-après mes observations selon le plan suivant : plantation / conduite, entretien, multiplication, tiges et feuilles, floraison, pollinisation, fructification.

 

PLANTATION / CONDUITE

 

PLANTATION

J'ai planté Passiflora 'Fata Confetto' dans un trou d'un diamètre de deux empans, rempli d'un mélange moitié terre, moitié terreau.

Sachant que le sol de mon jardin est de type limon argilo-sableux très profond.

Si votre terre est lourde, ne pas hésiter à rajouter du sable de rivière, le mélange devenant alors terre (1/3), terreau (1/3) et sable de rivière (1/3).

Les sols lourds sont défavorables aux passiflores, mais si l'on amende trop richement le sol en humus ou si l'on apporte du fumier, le développement des tiges et du feuillage s'effectue trop abondamment au détriment de la floraison.

En sol très lourd, il vaut mieux apporter pour moitié dans les trous de plantation des gravats ou du gravier.

Les passiflores n'apprécient pas les sols mal drainés dans lesquels leurs racines pourrissent. On peut alors essayer la plantation sur buttes larges pour obtenir un sol drainé.

Le pH de mon jardin est de 7,4 et je n'ai pas constaté de signes de chlorose sur le feuillage de mon plant de Passiflora 'Fata Confetto'.

Je n'ai pas l'expérience d'autres natures de terrain, mais j'ai noté que Torsten ULMER indique qu'un sol acide est favorable aux passiflores. Il précise que dans les plantations commerciales tropicales et subtropicales la floraison optimale des plants est obtenue dans des terrains de pH 6 à 6,5.

Source :  Passiflora - Torsten ULMER & John M. MacDOUGAL - 2004 - Timber Press - page 47 (ISBN 0-88192-648-5).

J'ai planté Passiflora 'Fata Confetto' en plein soleil, ayant observé que les passiflores fleurissent moins (donc fructifient moins) en zone ombrée, même partiellement.

 

PALISSAGE

J'ai planté le sujet de Passiflora 'Fata Confetto' contre un mur de clôture exposé à l’ouest, haut de 2 m. Je l'ai placé à 3 m d'un plant bien établi de Passiflora caerulea L., palissé sur le même mur.

J'utilise une forme de palissage qui requiert peu de place : des fils de fer tendus horizontalement le long du mur, sans pose de grillage.

Passiflora ''Fata Confetto' : palissage sur fils de fer le long d'un mur

Passiflora ''Fata Confetto' : palissage sur fils de fer le long d'un mur

 

Passiflora ''Fata Confetto' : feuillage

Passiflora ''Fata Confetto' : palissage sur fils de fer le long d'un mur

 

Passiflora ''Fata Confetto' : palissage sur fils de fer le long d'un mur

Passiflora ''Fata Confetto' : palissage sur fils de fer le long d'un mur

Les jeunes tiges sortant de terre sont tuteurées au départ sur un court morceau de bambou pour atteindre le premier fil de fer, auquel je les attache.

Pour tendre les fils de fer, j'utilise des tendeurs à cage crochet-oeil.

Passiflora 'Fata Confetto' : tendeur à cage crochet-oeil utilisé pour le palissage sur fils de fer le long du mur

Passiflora 'Fata Confetto' : tendeur à cage crochet-oeil utilisé pour le palissage sur fils de fer le long du mur
(noter, à droite, le piton en anneau fixé dans le mur avec une forte cheville)

Passiflora 'Fata Confetto' ne se fixe pas sur le mur par des racines crampons, comme le font certaines grimpantes, le lierre par exemple.

Mais elle possède des vrilles (une vrille à l'aisselle de chaque feuille, sauf exceptions...) qui ont la faculté de s'enrouler autour de tout ce qui entre en contact avec elles.

Ces vrilles s'accrochent aux fils de fer tendus, mais aussi aux tiges et aux autres vrilles. J'observe même qu'elles s'enroulent aussi autour des autres parties du plant : pétioles et limbes des feuilles, pédoncules des fleurs...

Ainsi Passiflora ''Fata Confetto' s'accroche seule à son support grâce à ses  vrilles, mais ce maintien naturel est désordonné (superposition de tiges et courbure vers l'avant trop importante de certaines d'entre elles perpendiculairement au mur).

En conséquence, je guide et lie aux fils de palissage les tiges principales et secondaires au fur et à mesure de leur développement. En veillant à ce qu'aucune ne croisse verticalement car cela est défavorable à la fructification.

Lors du palissage, je prends soin de faire glisser entre le fil de fer et le mur les tiges principales et les tiges secondaires fortes, au cours de leur développement. De ce fait, l'essentiel de la masse végétale est maintenue vers l'avant par les fils de fer tendus.

 

COMPORTEMENT HIVERNAL / RUSTICITE

Selon Maurizio VECCHIA, Passiflora 'Fata Confetto' a un comportement herbacé et disparaît l’hiver après les premiers gels - Source.

Elle réapparaît au cours du printemps sous la forme de plusieurs tiges qui pointent au niveau du sol.

Maurizio VECCHIO rapporte que l'espèce a survécu à des froids de -16 °C dans son jardin situé dans le nord de l'Italie (plaine du Pô, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Milan) - Source.

Passiflora 'Fata Confetto' est donc une des passiflores fruitières les plus résistantes au froid.

Pour ma part, en climat nettement plus doux, je n'observe pas un comportement d'herbacée.

Je n'ai pas pu déterminer à partir de quelle température négative la partie aérienne du plant disparaît.

Pendant les quatre années de culture de Passiflora 'Fata Confetto' (2017 à 2020), la température hivernale la plus faible dans mon jardin n'a été que de -3 °C.

Dans ces conditions, le plant perd une grande partie de ses feuilles l'hiver (il ne se défolie pas complètement) mais la partie aérienne reste vivace d'une année sur l'autre sans aucune protection.

Je n'ai pas constaté de dégâts de rameaux pendant l'hiver, à l'exception de quelques extrémités.

Je cultive une autre passiflore fruitière très rustique, Passiflora incarnata L., et je note que le caractère nettement herbacé de celle-ci ne se retrouve pas chez Passiflora 'Fata Confetto'.

Mes plants de Passiflora incarnata L. sèchent et disparaissent même si les froids hivernaux ne sont pas négatifs, et les souches émettent de nombreuses tiges qui apparaissent hors du sol courant mai.

A titre d'exemple, voici l'aspect du plant de Passiflora 'Fata Confetto' et celui d'un plant de Passiflora incarnata L. le 12 décembre 2020.

Passiflora 'Fata Confetto' : aspect du plant (vivace, partiellement défolié) le 12 décembre 2020

Passiflora 'Fata Confetto' : aspect du plant (vivace, partiellement défolié) le 12 décembre 2020

 

Passiflora incarnata L. : aspect d'un plant (se desséchant) le 12 décembre 2020

Passiflora incarnata L. : aspect d'un plant (se desséchant) le 12 décembre 2020

 

DEVELOPPEMENT

Selon Maurizio VECCHIA, Passiflora 'Fata Confetto' est une plante de grande vigueur et de pousse rapide - Source.

Dans mes conditions de culture, j'ai constaté un développement de moyenne vigueur pour une passiflore.

Selon mes mesures, au terme de quatre années de développement (sans disparition l'hiver) les tiges principales atteignent une longueur d'environ 4 m.

Pendant cette période, seulement deux rejets sont apparus, à 50 cm du plant mère et pratiquement contigus (la même année : 2018).

Selon moi, il s'agit de la conséquence du comportement de vivace (et non d'herbacée) que j'ai observé pour l'espèce dans les conditions de froid hivernal précédemment indiquées.

En outre, je n'exclus pas que la pousse des rejets (voire celle du plant initial...) soit gênée par les pieds d'iris plantés de façon assez drue au pied du mur.

 

ENTRETIEN

 

ARROSAGE

Mes grimpantes sont arrosées via un dispositif de goutte à goutte.

Le tuyau principal du goutte à goutte est posé sur le sol contre le mur, fixé par des piquets posés tous les mètres. Et je ne fixe pas les goutteurs à même le tuyau principal.

Je dispose les goutteurs au bout de capillaires qui font la jonction entre le tuyau principal et chacune des tiges du plant émergeant de terre.

Pour Passiflora 'Fata Confetto', je commence à arroser dès le départ de la végétation au printemps et je me fixe l'objectif de prodiguer une fois par semaine la valeur d'un arrosoir (11 L) par pied.

Mon arrosage s'effectue en une tranche de 3 h un seul jour dans la semaine. J'ai donc posé donc un goutteur autorégulant de 4 l/h pour le plant (assurant 12 litres par arrosage).

Passiflora ''Fata Confetto' : irrigation du plant

Passiflora ''Fata Confetto' : irrigation du plant

J'en ai fait de même pour les deux rejets apparus en 2019 (ceux-ci étant pratiquement contigus, je n'ai posé qu'un seul goutteur pour les deux).

 

TAILLE

Je ne pratique aucune taille de formation sur mon plant de Passiflora 'Fata Confetto'.

J'élimine simplement au début du printemps les quelques extrémités de rameaux qui ont pu souffrir du froid, ainsi que les parties sèches pendant la belle saison.

Passiflora 'Fata Confetto' ne nécessite pas de taille de fructification.

 

ENGRAIS / AMENDEMENTS

Je n'ai jamais apporté d'engrais à mon plant de Passiflora 'Fata Confetto' et ai constaté un bon développement.

Comme pour toutes les passiflores, l'apport de fumier entraînerait un développement excessif des tiges et des feuilles au détriment de la floraison.

 

PROTECTION CONTRE LE FROID

Tout d'abord, il faut garder à l'esprit que pour essayer d'acclimater Passiflora 'Fata Confetto' dans les zones froides, il n'est pas nécessaire d'apporter une protection à la partie aérienne, celle-ci disparaissant l'hiver du fait du comportement herbacé de l'espèce.

Je suggère un procédé simple de protection des souches en région froide.

Tailler à 10 cm au-dessus du sol les tiges principales qui sèchent en début d'hiver, pour conserver des repères de la position des souches.

Au-dessus des bouts de tiges séchées sortant du sol, constituer un paillis épais en veillant à l'tendre largement autour de la zone des tiges séchées afin de protéger la masse racinaire.

Au-dessus de ce paillis, disposer en plusieurs épaisseurs un voile d'hivernage (que l'on trouve en jardineries et en coopératives agricoles), débordant sur le sol et fixé par de lourdes pierres ou des piquets de type de ceux pour tente de camping.

Au-delà de ce procédé, pour les régions très froides, je ne puis m'empêcher de songer à la plantation de Passiflora 'Fata Confetto' en tranchées drainées couvertes de boucliers en bois et de paillassons l'hiver, à la manière dont étaient conduits les agrumes en URSS (voir article détaillant cette technique).

Si j'avais à tenter la conduite en tranchée, j'envisagerais de planter un pied de Passiflora 'Fata Confetto' avec un pied de Passiflora caerulea L. (pour augmenter la pollinisation) dans une tranchée de 6 m de long sur 1,50 m de large et 1 m de profondeur.

Mais il faudrait bien maîtriser le drainage...

 

ETAT SANITAIRE

Selon Maurizio VECCHIA, Passiflora 'Fata Confetto' résiste à tous les parasites, y compris aux nématodes attaquant les racines - Source.

Je n'ai pas observé moi non plus de problèmes sanitaires, même pas des signes de virose sur les feuilles.

 

MULTIPLICATION

 

MA METHODE

Je pratique exclusivement le prélèvement de rejets.

Maurizio VECCHIA souligne que Passiflora 'Fata Confetto' produit des rejets abondamment, ce qui facilite sa multiplication et sa diffusion. Il précise même qu'il est, de ce fait, impossible de la perdre - Source.

Je n'ai pas encore eu l'occasion de multiplier l'espèce pour des amis car, comme indiqué plus haut, seulement deux rejets sont apparus et je les ai conservés pour étoffer le plant.

 

AUTRES PROCEDES DE MULTIPLICATION

Passiflora 'Fata Confetto' doit être multipliée par voie végétative pour que les caractères du cultivar soient conservés.

On ne la multiplie donc pas par semis.

S'agissant d'une plante herbacée, le greffage n'a pas de sens. Il convient d'utiliser le bouturage ou le marcottage.

Je n'ai pas approfondi ces techniques pour les passiflores, mais John VANDERPLANCK, pépiniériste détenteur de la collection nationale anglaise de passiflores, indique qu'elles sont faciles.

Il préconise les boutures terminale, nodale et de racines. Il déconseille la bouture internodale, sauf si le matériel végétal de propagation est rare.

Il indique aussi que le marcottage donne de bons résultats et que le marcottage aérien est possible.

Source : Passion flowers - John VANDERPLANK - 2000 (third edition) - Marston House - pages 37-39 (ISBN 1 899296 12 3).

 

TIGES ET FEUILLES

 

TIGES

Les tiges de Passiflora 'Fata Confetto' sont vertes lorsqu'elles sont jeunes, puis elles virent au rouge.

Passiflora ''Fata Confetto' : tiges âgées de couleur rouge

Passiflora ''Fata Confetto' : tiges âgées de couleur rouge

 

Passiflora ''Fata Confetto' : tiges âgées de couleur rouge

Passiflora ''Fata Confetto' : tiges âgées de couleur rouge

Les tiges de la base du plant deviennent grisâtres avec l'âge si elles survivent d'une année sur l'autre.

 

FEUILLES

Les feuilles sont trilobées, de taille moyenne.

Passiflora ''Fata Confetto' : feuillage

Passiflora ''Fata Confetto' : feuillage

La face supérieure de la feuille est de couleur vert moyen, lisse et luisante. La face inférieure, de couleur vert clair, est plus terne et le relief de la nervation saillante est nettement perceptible au toucher.

Le bord de la feuille est légèrement denté.

Passiflora 'Fata Confetto' : feuille, avers (à gauche) et revers (à droite)

Passiflora 'Fata Confetto' : feuille, avers (à gauche) et revers (à droite)

Le pétiole porte deux petites glandes globuleuses et aplaties. Il est parfois lavé de rouge sur la face supérieure.

De part et d'autre de la base du pétiole, il existe sur la tige deux stipules verdâtres (plates, fortement digitées et se terminant par une longue pointe), qui tombent assez rapidement.

 

FLORAISON

 

CARACTERISTIQUES

La floraison débute au tout début juin et est très échelonnée. Elle marque un arrêt entre la fin juillet et la mi-août, puis elle reprend et se poursuit jusqu'à fin octobre. 

Passiflora 'Fata Confetto' : deux fleurs

Passiflora 'Fata Confetto' : deux fleurs

 

Passiflora 'Fata Confetto' : deux fleurs

Passiflora 'Fata Confetto' : deux fleurs

En juin et juillet, la plante présente 7 à 8 nouvelles fleurs par jour, parfois plus. Après la reprise courant août, les fleurs sont cependant moins abondantes, sans devenir rares.

La floraison se produit sur les extrémités des rameaux (tiges principales ou axillaires). Les tiges continuant à s'allonger pendant la formation de la fleur, celle-ci se trouve décalée de l'extrémité du rameau lorsqu'elle s'épanouit.

Dans mon jardin, à l'exposition ouest, les fleurs s’épanouissent entre 9 h et 9 h 30.

Selon mes observations, la fleur a une durée de vie (stade fleur épanouie) de 24 heures, parfois légèrement plus.

Les fleurs sont de grande beauté et exhalent un parfum marqué et délicat, mais il faut approcher le nez de celles-ci pour en déceler l'existence.

L'abondance de la floraison est un des facteurs qui conditionnent l'abondance de la fructification, sans assurer à elle seule de l'obtenir (problématique de pollinisation, anomalies fonctionnelles de la fleur...).

Passiflora 'Fata Confetto' : feuille épanouie et bouton floral à l'aisselle d'une jeune feuille

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur épanouie et bouton floral à l'aisselle d'une jeune feuille

 

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur épanouie et bouton floral en cours d'ouverture

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur épanouie et bouton floral en cours d'ouverture

 

LA FLEUR

La couleur dominante de la fleur épanouie est le violet.

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur épanouie (plein soleil)

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur épanouie (plein soleil)

 

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur épanouie (temps couvert)

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur épanouie (temps couvert)

La fleur est grande (9 cm de diamètre) pour une passiflore diploïde. Sa taille est compable à celle d'une fleur de Passiflora caerulea L. et n'est dépassée que par celle des fleurs de passiflores tétraploïdes, telle Passiflora 'Byron Beauty'.

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur (à gauche), avec celles de P. caerulea L. (en haut) et de P. 'Byron Beauty' (à droite)

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur (à gauche), avec celles de P. caerulea L. (en haut) et de P. 'Byron Beauty' (à droite)

Les sépales et les pétales sont de couleur parme.

La couronne de filaments est constituée de plusieurs cercles.

Ceux situés près de l’androgynophore (tube émergeant de la couronne et qui supporte l'appareil reproducteur) sont courts, dressés, et de couleur parme.

Les deux derniers cercles, aussi grands que le périanthe, sont striés de blanc et de différentes nuances de violet et se terminent par une zone parme frisée. En toute extrémité de leurs filaments se trouve une pointe arrondie blanchâtre.

L’androgynophore est moucheté de violet.

Il en est de même pour les filets des étamines.

Les styles présentent des petites ponctuations parme. Les stigmates sont vert foncé.

 

FLEUR ATYPIQUE

J'ai observé une seule fois l'apparition d'une fleur atypique, de couleur différente (très claire).

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur atypique de couleur différente (à droite)

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur atypique de couleur différente (à droite)

 

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur atypique de couleur différente (à droite)

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur atypique de couleur différente (à droite)

 

BOUTON FLORAL

Le bouton floral, de couleur verte, est surmonté de 4 pointes (sommets des sépales, qui dépassent au-dessus des bractées).

A la base du bouton floral, j'observe 3 bractées à bord très finement denté formant un involucre. J'ai remarqué que chaque bractée porte à sa base de 2 à 4 petites glandes, d'abord vert foncé, puis violacées.

 

POLLINISATION 

 

OBSERVATIONS

La fleur de Passiflora ''Fata Confetto' est hermaphrodite.

La plante est entomophile et les fleurs sont visitées par de nombreux insectes (bourdons, abeilles, papillons, fourmis…).

Passiflora 'Fata Confetto' : pollinisation par un bourdon noir

Passiflora 'Fata Confetto' : pollinisation par un bourdon noir

 

Passiflora 'Fata Confetto' : dépôt du pollen sur un stigmate par un  bourdon noir

Passiflora 'Fata Confetto' : dépôt du pollen sur un stigmate par un bourdon noir

En 2018 et 2019, j’ai observé le développement de quelques fruits (non vides) sans intervention de ma part, donc par pollinisation naturelle.

Mais je n'ai pas pu établir si Passiflora 'Fata Confetto' est autofertile. Un plant de Passiflora caerulea L. étant situé à proximité, il est possible que ce soit le pollen de cette espèce qui ait fécondé les fleurs de la Passiflora 'Fata Confetto'.

J'ai remarqué que les fleurs les plus tardives (mois d'octobre) n’ont pas été fécondées, peut-être par manque d'insectes pollinisateurs

 

INTERPOLLINISATION

Maurizio VECCHIA a obtenu des hybrides issus de croisements avec pour fleur femelle Passiflora 'Fata Confetto' et il souligne que cela établit que celle-ci est réceptive au pollen de certaines autres espèces de passiflores. Il cite à titre d'exemples les hybrides P. 'La Lucchese', P. 'Stefano Capitanio' et P. 'Fata Morgana' - Source.

En 2020, j'ai décidé de polliniser quotidiennement les fleurs avec le pollen du plant de Passiflora.caerulea L. situé à proximité.

Par expérience, je préconise la plantation d’un plant de Passiflora caerulea L. à proximité de plants de passiflores présentant des problèmes de pollinisation (fruit vides...).

La floraison généreuse et le pollen particulièrement abondant à large spectre de celle-ci assurent une pollinisation naturelle sur la plupart des espèces et variétés de passiflores (non stériles et diploïdes, bien entendu...). Sachant que la quasi-totalité des passiflores est diploïde.

J'ai observé la première fleur le 1er juin et j'ai pratiqué cette interpollinisation manuelle pendant les mois de juin et juillet.

Mon but étant d'obtenir des fruits plus nombreux ou plus remplis de pulpe, je n'ai pas coupé les anthères des fleurs traitées, et je n'ai pas protégé la fleur après la pollinisation (ceci est en revanche obligatoire pour des expériences d'hybridation).

La fleur pouvait donc être pollinisée au cours de la journée par les insectes pollinisateurs.

Toutes les fleurs pollinisées manuellement ont montré un développement de fruits non vides, sauf celles qui présentaient des anomalies de positionnement des styles et stigmates (voir sous-chapitre suivant).

A la reprise de la floraison, après la pause courant août, j'ai décidé de ne plus intervenir sur les fleurs.

J'ai alors observé que les fleurs étaient visitées par de nombreux insectes butineurs et que des fruits se développaient par pollinisation naturelle.

J'en déduis que pour Passiflora 'Fata Confetto' la production de fruits ne requiert pas la pollinisation manuelle, mais je ne sais pas si la pollinisation naturelle provient d'une autofertilité de l'espèce, ou d'une interpollinisation naturelle (par les insectes) avec Passiflora caerulea L., ou des deux à la fois.

 

ANDROMONOECIE FONCTIONNELLE

Selon mes observations, une partie des fleurs de Passiflora 'Fata Confetto' présentent une andromonoécie fonctionnelle, qui pénalise la pollinisation (donc la fructification) et qu'il faut savoir reconnaître.

Les fleurs concernées par ce phénomène présentent un mauvais positionnement des styles et stigmates (position verticale atypique des styles dès l'ouverture). Il se peut que le cas d'abaissement partiel des styles après l'ouverture existe aussi, comme chez Passiflora incarnata L., mais je ne l'ai pas observé.

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur avec styles anormalement dressés à la verticale

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur avec styles anormalement dressés à la verticale

 

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur avec styles anormalement dressés à la verticale

Passiflora 'Fata Confetto' : fleur avec styles anormalement dressés à la verticale

De ce mauvais positionnement des styles résulte un éloignement des stigmates par rapport aux anthères qui empêche la pollinisation par les insectes.

Bien que structurellement hermaphrodites, les fleurs concernées se comportent au plan fonctionnel comme des fleurs mâles.

J'ai tenté à plusieurs reprises l'interpollinisation manuelle des fleurs présentant des styles dressés à la verticale avec du pollen de Passiflora caerulea L. et la pollinisation a toujours échoué.

Cela semble indiquer que le mauvais positionnement des styles et stigmates s'accompagne systématiquement d'une stérilité du gynécée.

L'anomalie de positionnement des styles concerne une proportion de fleurs variable selon les journées et qui, certaines fois, peut être importante (j'ai pu compter jusqu'à 3 fleurs anormales sur 8...). Mais la fructification du plant sur l'ensemble de la saison reste très satisfaisante.

Observation particulière : la seule fleur de couleur atypique que j'ai repérée en quatre années de culture présentait des styles anormalement dressés à la verticale. Je ne sais pas si c'est le cas pour toutes les fleurs de ce type.

Passiflora 'Fata Confetto' : styles anormalement dressés à la verticale (sur une fleur de couleur atypique)

Passiflora 'Fata Confetto' : styles anormalement dressés à la verticale (sur une fleur de couleur atypique)

 

Passiflora 'Fata Confetto' : styles anormalement dressés à la verticale (sur une fleur de couleur atypique)

Passiflora 'Fata Confetto' : styles anormalement dressés à la verticale (sur une fleur de couleur atypique)

 

FRUCTIFICATION

 

CARACTERISTIQUES

Comme celui de Passiflora incarnata L., le fruit de Passiflora 'Fata Confetto' reste de couleur verte à l'atteinte de la maturité.

On peut récolter les fruits mûrs sur le plant (en repérant un éclaircissement de la couleur verte) ou les ramasser à terre car ils tombent lorsqu'ils atteignent un stade de maturité très éloigné de la surmaturité.

Les fruits mûrs commencent à tomber entre le 20 et le 30 juillet, selon les années.

Je récolte le dernier fruit au cours de la deuxième quinzaine de décembre, souvent même pendant la première quinzaine de janvier.

Passiflora 'Fata Confetto' : fructification

Passiflora 'Fata Confetto' : fructification

 

LE FRUIT

Le fruit de Passiflora 'Fata Confetto' est de forme globuleuse, aplatie à l'apex.

Passiflora 'Fata Confetto' : fruits

Passiflora 'Fata Confetto' : fruits

Il est de taille moyenne pour un fruit de passiflore. Diamètre le plus fréquent : entre 4,5 et 5 cm ; poids entre 15 et 25 g.

En fin de saison, je peux récolter des fruits beaucoup plus gros (jusqu'à 38 g).

Passiflora 'Fata Confetto' : fruit presque mûr

 Passiflora 'Fata Confetto' : fruit presque mûr

Le fruit vert pâlit à l'atteinte de la maturité. Le vert d'un fruit à maturité est nettement plus clair que celui d'un fruit immature.

Passiflora ''Fata Confetto' : fruits mûrs tout juste ramassés à terre

Passiflora ''Fata Confetto' : fruits mûrs tout juste ramassés à terre

Puis, la maturité avançant, les fruits virent au jaune pâle et se fripent.

Passiflora ''Fata Confetto' : fruits mûrs (celui à gauche a commencé à jaunir et à se friper)

Passiflora ''Fata Confetto' : fruits mûrs (celui à gauche a commencé à jaunir et à se friper)

 

Passiflora ''Fata Confetto' : fruits mûrs jaunissant et se fripant

Passiflora ''Fata Confetto' : fruits mûrs jaunissant et se fripant

J'ai remarqué une variabilité dans la taille des fruits, mais les fruits de taille moyenne ou importante sont majoritaires.

Passiflora ''Fata Confetto' : variabilité de la taille des fruits

Passiflora ''Fata Confetto' : variabilité de la taille des fruits

Les fruits sont plus ou moins remplis d’une pulpe blanchâtre dans laquelle s'individualisent des arilles oblongs entourant chacun une graine noire.

Passiflora ''Fata Confetto' : intérieur de fruits mûrs

Passiflora ''Fata Confetto' : intérieur de fruits mûrs

Les fruits de plus gros diamètre sont les plus remplis de pulpe et sont le plus souvent totalement pleins. Les fruits de plus petit diamètre présentent, une fois coupés en deux, une moitié vide du fait d'un moindre volume de pulpe.

Cependant, aucun fruit n'est vide et la variabilité du volume de la pulpe d'un fruit à l'autre ne constitue pas un inconvénient majeur.

Je ne sais pas si la variabilité du volume de la pulpe dans les fruits découle des conditions de culture dans mon jardin (notamment de problèmes de pollinisation) ou s'il s'agit d'une caractéristique constante de cette passiflore.

Bien que la graine soit assez grosse, le volume de l'arille qui l'entoure reste attractif.

Passiflora 'Fata Confetto' : les arilles blanchâtres entourent chacun une graine noire

Passiflora 'Fata Confetto' : les arilles blanchâtres entourent chacun une graine noire

Au fur et à mesure de l'avancée de la maturité, la pulpe devient plus foncée (jaunâtre).

Passiflora ''Fata Confetto' : pulpe jaunâtre d'un fruit très mûr

Passiflora ''Fata Confetto' : pulpe jaunâtre d'un fruit très mûr

 

LES GRAINES

Les graines sont oblongues et assez larges, à pointe légèrement arrondie. Elles ne sont pas lisses. Le tégument est fortement tourmenté par un relief en réseau faisant apparaître de petites cavités.

Passiflora ''Fata Confetto' : graines

Passiflora ''Fata Confetto' : graines

 

Passiflora ''Fata Confetto' : graines

Passiflora ''Fata Confetto' : graines

La base des graines est tronquée et présente une excroissance centrale marquée. On remarque une arrête dorsale prononcée.

Passiflora ''Fata Confetto' : graines

Passiflora ''Fata Confetto' : graines

 

Passiflora ''Fata Confetto' : graine

Passiflora 'Fata Confetto' : graine

 

CONSOMMATION

Il ne faut pas consommer la partie blanche interne, de texture spongieuse, qui n’est pas amère mais qui est insipide.

La pulpe est juteuse mais les graines qu'elle renferme sont assez grosses.

Bien que craquantes sous la dent, il convient de ne pas les mâcher car elles sont insipides et leurs fragments rendent désagréable la texture de la pulpe.

La pulpe est de saveur douce avec une pointe acidulée agréable, qui s'efface au fur et à mesure que le fruit avance en maturité.

Elle présente un parfum nettement perceptible et un goût marqué de fruit de la passion (fruit de Passiflora edulis Sims).

Le fruit de Passiflora 'Fata Confetto' est nettement plus savoureux que celui de Passiflora incarnata L., espèce fruitière herbacée très rustique que mon mari et moi pratiquons depuis une trentaine d'années.

La pulpe plus colorée (jaunâtre) des fruits les plus mûrs possède le parfum le plus fort (qui se sent dès l'ouverture des fruits) et elle présente la saveur la plus prononcée.

Les fruits ramassés mûrs continuent à avancer en maturité à température ambiante de la maison, ce qui permet à chacun de les consommer au stade qu'il préfère, en se basant sur la couleur et le degré de flétrissement propres à ce stade.

Pour terminer, je souligne deux caractéristiques de persistance de la saveur du fruit.

D'une part, au stade très fripé, le fruit conserve son goût très agréable, ce qui n'est pas le cas pour les fruits d'autres passiflores.

D'autre part, les derniers fruits tardifs (que je récolte de mi-décembre à mi-janvier) conservent une saveur de fruits de la passion. Ils ne deviennent pas fades, comme c'est le cas pour les fruits d'autres passiflores.

 

 

Retour début article Début article   Retour répertoire des articles relatifs aux plantes ornementales fruitières Passiflores