Les fruitiers rares
 
Articles généraux      Espèces      Groupes      Pépinières      Non-French items

 


Accueil > Espèces > Grenadier > Reconnaître un grenadier à fruits

 

Article publié en 2014
Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET
sauf autre indication
Tous droits réservés

 

 

Reconnaître un grenadier à fruits

 

 

 

Il existe deux types de grenadiers (Punica granatum L.) : ceux qui produisent des fruits et ceux, stériles à tout jamais, qui n'en produisent pas et qui sont communément appelés grenadiers "à fleurs".

Ces variétés stériles ont une floraison abondante, plus spectaculaire que celle des grenadiers fruitiers sauf exceptions très florifères parmi ces derniers.

Contrairement à ce qui est parfois énoncé, la production de fleurs doubles, ou la couleur de fleur autre que rouge, n'est pas une indication de variétés "à fleurs".

Je cultive des grenadiers fruitiers à fleurs rouges doubles et à fleurs simples jaune pâle. Leurs fruits sont toutefois acides (utilisation des fruits pour le jus...).

Pour déterminer si une variété est fruitière, en l'absence de fruits bien entendu, certains pépiniéristes soutiennent qu'il faut observer attentivement la plante et vérifier si elle est épineuse. Les variétés "à fleurs" seraient inermes. Cette méthode empirique n'est pas vraiment sûre...

La méthode de détermination botanique basée sur l'observation de la fleur est plus rigoureuse.

Les variétés "à fleurs" sont stériles tout simplement parce que le gynécée (partie femelle de l'appareil reproducteur) ne se développe pas.

Les grenadiers à fleurs portent donc des fleurs brévistylées (le style est très court). Elles sont petites et en forme de cloche. 

Le grenadier à fruits porte quant à lui des fleurs longistylées (le style est plus long que les étamines). Elles sont grandes et ont une forme caractéristique de cruche (le calice est renflé à la base, puis se rétrécit et s'allonge ensuite au-dessus du rétrécissement).
 

Punica granatum : comparaison fleur stérile et fleur à fruit

Punica granatum : comparaison fleur stérile (jaune, au-dessus) et fleur à fruit (rouge, au-dessous) 
(Crédit: Melograni, P. D'Aniello, A. Fiorillo, V. Patti - Calderini
Edagricole - 2000 - ISBN-88-206-4566-1)

Sur la photographie ci-dessus, observer à gauche : au-dessus, fleur jaune stérile avec style court ; au-dessous, fleur rouge à fruit avec style long. Bien observer aussi les différences de forme entre les deux fleurs.
 

Punica granatum : variété d'ornement stérile à fleurs blanches

Punica granatum : variété d'ornement stérile à fleurs blanches
(Crédit : François Drouet) 

 

 

Retour au début de l'article Début article   Retour à la liste des articles Articles Grenadier